Bien vivre ensemble

Un règlement intérieur vous est remis lors de la signature de votre contrat de location.

Vous devez respecter les consignes indiquées dans ce document, afin de permettre à chacun de vivre paisiblement.

Respecter les parties communes
Vos enfants
Les nuisances sonores
Les animaux

En cas de problème, restez courtois !

Si vous pensez que votre voisin ne respecte pas ces règles élémentaires, allez à sa rencontre et faites-lui part calmement de vos observations.

En cas d'échec, contacter votre gardien ou votre agence de proximité pour un conseil ou des démarches complémentaires.

Respecter les parties communes

Respecter son environnement, c'est respecter sa qualité de vie.

Pour bien vivre en communauté, il suffit de respecter des règles très simples :

  • Évitez de salir et de détériorer les équipements et les espaces communs mis à votre disposition ;
  • Apprenez à vos enfants à respecter de la même façon votre logement et les parties communes intérieures et extérieures ;
  • Respectez les espaces verts et leur interdiction d'accès aux chiens ;
  • Laissez les accès pompiers libres en toute circonstances ;
  • Utilisez les locaux vélos et poussettes à cette seule fin, et n'y entreposez pas d'autres objets, produits et matériels, encombrants ou dangereux ;
  • N'étendez pas votre linge de façon visible de l'extérieur ;
  • Laissez l'accès à votre logement pour toute visites et/ou mesures relatives à la sécurité, l'hygiène et l'entretien de l'immeuble ;
  • Garez correctement votre véhicule dans les garages ou sur les parkings et respectez les interdictions de stationnement ;
  • Ne secouez pas de tapis, balais, paillasson et ne jetez rien par les fenêtres, notamment les cigarettes, déchets, nourriture.

En outre, si des personnes entravent l'accès et la libre circulation des locataires dans les parties communes, ou empêchent le bon fonctionnement des équipements, les forces de l'ordre sont bien fondés à intervenir.

Le vandalisme

Les actes de vandalisme sont rigoureusement interdits par la loi et passibles de sanctions pénales.

Boîtes aux lettres cassées, vitres brisées, portes d'entrée fracturées, poubelles incendiées, inscriptions sur les murs, ordures jetées par les fenêtres... L'ensemble de ces incivilités constituent des actes de vandalisme. 

En outre, ces dégradations entrainent des répercussions financières sur vos charges, lesquelles sont impactées par les coûts de nettoyage et/ou de réparation.

Aussi, si les infractions ont un caractère répétitif ou mettent en danger la sécurité d’autrui, la Sémiso est bien fondée à déposer une plainte auprès du commissariat de police.

Pour le bien-être de tous, la Sémiso encouragent chaque jour ses locataires à respecter les espaces et les équipements communs mis à leur disposition.

Vos enfants

Vos enfants sont placés sous votre responsabilité, et ce même s'ils jouent dans la cour des immeubles.

En période estivale, veillez à ce que leurs jeux extérieurs n'apportent aucune gêne à vos voisins.

En aucun cas, nos agents ne sont chargés de leur surveillance.

Jeux dans les partie communes

Pour des raisons de sécurité, vos enfants ne sont pas autorisés à jouer dans les parties communes, et tout particulièrement dans les escaliers. Ces espaces sont mis à la disposition de l'ensemble des locataires et ne sont pas des aires de jeux.

Jeux de ballons

Afin de garantir la tranquillité et la sécurité de tous, nous vous informons que les jeux de ballons sont interdits au sein de vos résidences.

En effet, l’usage de ballons peut causer d’importants troubles de voisinage, ainsi que la dégradation de vos espaces verts, fenêtres et volets.

Aussi, nous vous précisons que les communes mettent à votre disposition des terrains de jeux et des stades, dédiés à cet effet.

Les nuisances sonores

La vie en communauté peut parfois présenter des inconvénients. Ils sont toutefois facilement surmontables lorsque que l'on prête un minimum d'attention à ses voisins.

Le bruit gêne à toute heure !

  • Prévenez vos voisins si vous désirez entreprendre des travaux chez vous. Et a contrario, faites preuve de tolérance pour les travaux effectués suite à un emménagement.
  • Si vous organisez une fête chez vous, informez vos voisins du risque de bruit qu'elle pourrait occasionner. Cette attention ne vous autorise pas pour autant à faire du bruit jusqu'à l'aube.

Les animaux

Les animaux domestiques

Les animaux domestiques sont tolérés dans les logements.

Toutefois, veillez à ce que votre animal ne souille pas votre balcon, l'ascenseur ou les parties communes.

Pour des raisons d’hygiène, l’accès aux espaces extérieurs de votre résidence est formellement interdit à nos amis canins. Utilisez les cani-parcs de votre ville, qui leur sont dédiés.

Conformément à la législation en vigueur, les chiens de type molossoïde, agressif ou dangereux doivent être tenus en laisse et muselés, au sein de la résidence. En outre, ils doivent être tatoués, vaccinés et couverts par une assurance.

Une copie de la déclaration faite en mairie quant à la possession d'un chien de type molossoïde devra être communiquée à la Sémiso. A défaut, leur propriétaire s'expose à une peine contraventionnelle, voire d'emprisonnement en cas de morsures, et devra dédommager la victime en cas de blessures corporelles.

Les chiens dangereux errant seuls pourront être neutralisés et amenés à la fourrière par les forces de l'ordre.

Les animaux errants

Il est interdit de nourrir quotidiennement des animaux errants, notamment les pigeons et les chats. Cette pratique est une cause d'insalubrité ou de gêne pour le voisinage et peut entrainer une prolifération de nuisibles.

Haut de page

Copyright © 2017 - Solution de création de sites Internet éditée par EPIXELIC et distribuée par Polynotes - Administration - webgreen